En « presque » direct du désert

A course hors norme, article un peu décalé au sens propre et au sens figuré. En effet avec l’aide de Mohammed qui sera notre lien avec Mireille, on va essayer de vous faire vivre son épopée pédestre dans le le Sahara sud-marocain. Donc ne soyez pas étonnés si cet article s’agrandit au fur et à mesure des journées qui passent à la manière de la trainé d’ empreintes laissées dans le sable par les concurrents de ce 34 ème marathon des sables.

Pour suivre la course : https://marathondessables.livetrail.net/

Pour encourager Mireille : http://marathondessables.com/en/marathon-des-sables/write-to-a-racer …

Et puis c’est l’occasion de rappeler que cette formidable aventure qu’est en train de vivre Mireille est également l’occasion pour elle de mettre la lumière sur l’association Petits Princes qui permet à des enfants gravement malades de réaliser leur rêve.

Si vous souhaitez aider l’Association Petits Princes, vous pouvez accéder à sa page de collecte http://www.alvarum.com/mireillemulljochem
Merci à tous par avance pour votre soutien.

Samedi 6 avril

Mireille est bien arrivée sur place malgré « un voyage un peu long et éprouvant,  et des passages en douane très longs ».

Aujourd’hui au programme : vérifications techniques, administratives et médicales.Son 1er jour de course aura lieu demain dimanche !

Dimanche 7 avril

MDS2019: Stage #1 / Mireille déjà au top !

Mireille a couru aujourd’hui la 1ère des six étapes du MDS 2019.
Après un départ rapide, Mireille a réglé sa vitesse de course pour parcourir, sous la chaleur et avec son sac à dos lesté à 9 kgs, les 32 kms en 3h29′.
Comme à l’accoutumée, Mireille met déjà la barre très haute en se hissant dans le top niveau mondial de l’Ultra, et en se classant 7ème féminine et 2ème Française de cette étape…. à 15′ seulement du podium !!!
Ici : Résumé de l’étape.

Rendez-vous demain: stage #2 Départ 10h00
32 KmsT: 25°C … à l’ombre !

Lundi 8 avril

MDS2019: Stage #2 / Mireille frappe fort et passe 1ère française !


Mireille a couru aujourd’hui la seconde étape du MDS 2019.
Cette étape, marquée pendant 32kms par les dunes de sable et le vent, n’a pas découragé Mireille.Bien au contraire, toujours sur le même schéma de course, Mireille est partie avec les toutes meilleures jusqu’au premier pointage. Elle a ensuite géré son effort pour finir l’étape « très très » fort.
Mireille relie l’arrivée en 5h07 et termine à la 9ème place.Elle se permet au passage de finir devant Laurence Klein, et de passer 1ère Française au général.Pour les non-initiés, Laurence Klein est un monument de l’Ultra-trail et du running français:  triple vainqueur du MDS et de l’Eco-Trail de Paris, plusieurs fois médaillée en championnat du Monde, Championne de France de Marathon et détentrice du record de France des 100 Kms. (Rien que ça !)

Cependant, la route est encore longue,  avec les deux prochaines étapes où les meilleures « runneuses » livreront bataille !Il faudra en effet avoir un mental d’acier pour parcourir  115 Kms sur les deux prochains jours ! Mireille est encore en course,… et elle sera encore plus motivée pour s’attaquer à son étape marathon de demain !Alors inondez là de messages, cela lui fera très plaisir et la reboostera !


Rendez-vous de demain: stage #3Départ 10h00 37 Kms

Petit message de Mireille :

Seconde étape assez éprouvante, une chaleur écrasante, le vent qui s’est levé dans la 2ème partie de course, et des  dunes immenses, magnifiques mais terribles à gravir ! 
Ma gestion de course en revanche bien meilleure, je termine bien moins « entamée », et j’ai même de l’énergie pour faire coucou a la camera d’arrivée 🙂 
Les pieds des concurrents ont chauffé aujourd’hui, j’a du faire la queue pour soigner mes ampoules et mon dos endolori, mais mon corps réagit plutôt bien pour l’instant. Je vais maintenant prendre un peu de repos après ces 5h06 d’efforts et me préparer un taboulé. 

Merci merci pour vos messages, vous ne pouvez pas imaginer à quel point ils me font du bien… a demain pour la suite de l’aventure. 

Mardi 9 avril

MDS2019 : stage#3 – Mireille s’égare mais reste au contact !

Mireille parcourait aujourd’hui la 3ème étape du Marathon des sables 2019, longue de 37kms.

Cette étape était une étape charnière de ce MDS2019 de par la fatigue engendrée par le passage des 100kms de course en 3 jours, associée à la nécessité de se préserver « un temps soi peu » pour l’étape « reine » de demain où elle devra parcourir 76kms !

Mireille, à l’instar des autres étapes, s’est placée aux avant-postes dès le début de la journée. Après un « marquage » entre les meilleurs jusqu’à la mi-course, elle passe en 8ème position, devant les autres françaises. Mais alors qu’elle aborde un passage très technique, une erreur d’orientation lui fait perdre beaucoup de temps.

Car rappelons-le ! Mireille n’a que son road-book et sa boussole ….et vous la connaissez tous!… Elle n’est pas du style à ralentir pour suivre des coureurs qui la guideront !!

Malgré cette péripétie et cette montée d’adrénaline, Mireille rejoint l’arrivée en 5h53 et repasse 13ème et 3ème française au général.

Mireille ne court que son 1er ultra-trail et vient d’acquérir beaucoup d’expérience pour l’épreuve de demain, et soyons-en sûr, elle a déjà analysé l’erreur qu’il ne faudra pas rééditer demain, sur l’étape de nuit, au cours de laquelle elle aura à cœur de remettre « les pendules à l’heure »….. pour elle, mais surtout pour l’association Petits Princes 

Petit message de Mireille :

Hello, 


    3ème étape a l’image du morceau de musique que nous entendons chaque matin sur la ligne de départ: »highway to hell  » ….chaleur écrasante,successions de montées  sablonneuses usantes, et malheureusement une erreur de parcours avant le CP3 qui me rallonge de 5km.

    Mais le moral est toujours là, les pieds dans un sale état mais il en faut plus pour me contrarier dans cette belle aventure ! 
Après les soins et ce mail quotidien, je filerai me reposer pour l’étape de 76 km qui m’attend demain (NDLR: aujourd’hui !),nous filons vers le sud,donc 5 degrés supplémentaires annoncés. Le plus difficile sera une bonne gestion de l’eau (et de l’effort !) 

    Le facteur va bientôt passer dans les tentes, je suis impatiente de lire vos messages !

Bises a tous.
Mireille.

Mercredi 10 avril

MDS2019: Stage#4 « le dossard 271 » plie mais ne rompt pas

Mimi courait hier la 4ème étape du MDS2019, longue de 76kms et marquée par une arrivée à 2 heures du matin.


    Mireille, faut-il encore le souligner, est un « OVNI » de cette épreuve. Non de par ses performances qui s’inscrivent parmi celles d’un plateau féminin très enlevé, mais plutôt de par l’amplitude des distances sur lesquelles notre runneuse arrive à être performante.En effet, déjà championne de France sur 800m et 1500m,  avec à la clé une sélection à la coupe d’Europe Masters en Allemagne il y a quelques mois, Mireille a enchaîné au mois de mars avec un titre de vice championne de France de cross à Vittel (sur 8.5kms).C’est comme si vous deviez vous préparer en quelques mois pour une course qui correspondrait au tour de la place de la Concorde, puis enchaîner avec une course qui relierait Paris à Caen en une semaine. Les entraîneurs apprécieront. (Pour nos chers amis Niçois : à remplacer par « place Massena » et « Nice/Avignon » !) :).


    Hier, Mireille à donc dû porter son sac de 9kgs pendant 14h22′ pour rallier l’arrivée de cette étape « reine ». Etape marquée par de nombreux abandons et un outil informatique saharien capricieux et en surchauffe, qui a stressé les suiveurs ( dont ma personne !), avec des classements « live » erronés tout au long de la journée !    Toujours aussi généreuse dans l’effort, et ce, malgré ses pieds « abîmés » par la rudesse de cette course, Mireille est actuellement 17ème au classement général, toujours devant Laurence Klein qui a également dû s’employer pour terminer cette étape.
Aujourd’hui, c’est « re….pos » pour Mimi ! Alors n’hésitez pas à lui envoyer vos messages d’encouragement via le site du MDS2019 (ici). Courriers qu’elle lira avec beaucoup de plaisir sur son petit matelas de sable bien douillet !
Vous trouverez ci-dessous une vidéo où Mireille nous livre ses impressions.

La course continue….Prochain RDV : vendredi (stage#5) : 43 kms !

Petit message de Mireille :

Hello,
Après une mauvaise nuit, je prends le départ de l’étape longue nauséeuse et anxieuse, avec juste une petite compote dans le ventre. le soleil est voilé, et le vent souffle, mais rapidement, la chaleur devient harassante dans le dunes. sur l’ascension d’un relief.
Je prends un coup de chaud et atteint péniblement le CP3. Je décide de prendre 15 mn de pause au frais (enfin, sous la tente !) et me force à avaler quelques noix de cajou. 
Un peu mieux, je décide de repartir en alternant course sur les lacs asséchés et marche sur les zones sablonneuses (majoritaires!). 


J’attends avec impatience le coucher du soleil et un peu de fraîcheur, en parlant à Keith, ma peluche dromadaire. la nuit tombe et le reste de la course et magique.Courir la nuit dans le désert est une expérience inouïe, à peine besoin de la frontale tant la nuit est claire. Au CP5, je crois a un mirage, mais non, il y a bien des transats et un thé a la menthe ! Quel bonheur de s’asseoir un instant sous les Etoiles et de soulager ses épaules.
Je repars requinquée, plus que 15 km que je ferai avec deux compagnons de fortune repartis en même temps que  moi. Nous franchissons la banderole d’arrivée ensemble après 14h23 d’effort et beaucoup d’émotion.

Aujourd’hui, repos et réhydratation, réparation des pieds et des chaussures.
Plus qu’un marathon 🙂
 Je vous embrasse tous.
Mireille « 

Vendredi 12 avril

MDS2019: Stage#5 « Mireille atteint son rêve »

C’est avec quelques « bobos » aux pieds, mais avec des étoiles plein les yeux que Mireille parcourait ce matin, la dernière étape chronométrée de ce MDS2019.Cette étape longue de 42 kms était une vraie étape de montagne avec un dénivelé positif conséquent.
Avec Keith, sa peluche basque solidement accrochée sur le sac à dos, avec des chaussures ajourées par les kilomètres dans la rocaille et des pieds dans le même état, Mireille a encore su repousser ses limites pour atteindre l’arrivée, après presque 6 heures de course, et atteindre enfin son Rêve : courir le Marathon Des Sables.
Malgré un petit détour au travers des dunes au stage#3, Mireille pour sa 1ère expérience de l’Ultra, se classe 17ème de l’épreuve à quelques encablures de Laurence Klein, qui fait la différence sur cette dernière étape, et parmi les meilleures françaises de la discipline.Elle aura parcouru 220 kms en 5 étapes et presque 35 heures d’effort.
Afin de continuer à faire vivre la collecte de Mimi pour l’association Petits Princes, n’hésitez pas à transmettre cet échange à vos collègues et amis :http://www.alvarum.com/mireillemulljochem

Petit message de Mireille :

Hello, 

    Le MDS est vraiment une course de gestion : gestion de l’eau, de l’alimentation, de l’effort, de la douleur aussi…je n’avais pas imaginé un tel niveau de difficultés et il valait mieux ! 
Cette étape était la plus belle, une vraie étape de montagne avec deux djebels à escalader, magnifique. mes muscles étaient en mode économie d’énergie.
J’ai trébuché dans les cailloux de nombreuses fois mais sans bobos. Mes pieds étaient endoloris mais ils m’ont porté jusqu’à la ligne d’arrivée et avec le sourire ! 

Merci encore à tous pour vos messages de soutien adorables et « Good Luck » au CAO78 pour les interclubs de  dimanche ! 🙂

Mireille 

Petit rappel pour envoyer en 3 clics un message à Mireille qui lui redonnera des forces (dossard : 271 et nom : Mireille Mull Jochem) http://marathondessables.com/en/marathon-des-sables/write-to-a-racer …